Page images
PDF
EPUB
[graphic][ocr errors][merged small][ocr errors][merged small]
[ocr errors][merged small][ocr errors][ocr errors][merged small][merged small][ocr errors][ocr errors]

ÉCOLE FRANÇAISE. eccococo JOUVENET. co...ooo.. MUSÉE FRANÇAIS.

REPAS DE JÉSUS-CHRIST

CHEZ SIMON LE PHARISIEN.

Jésus-Christ ayant été invité par un pharisien nommé Simon, une femme pécheresse le sut: «elle apporta un vase d'albâtre plein d'une liqueur odoriférante, et se tenant derrière lui, prosternée à ses pieds, elle les arrosait de ses larmes, les essuyait de ses cheveux, les baisait et les embaumait de ce parfum. Le pharisien qui l'avait invité voyant cela dit en lui-même : Si cet homme était prophète, il saurait quelle est cette femme qui le touche, et que c'est une pécheresse..

Le peintre a fait connaître son talent par la variété et la beauté des expressions qu'il a données à ses personnages; mais ne pourrait-on pas lui reprocher d'avoir mis trop de fracas dans sa composition? Que penser de la singularité d'un repas où l'un des convives est à genoux? Comment concevoir que chez un particulier il y ait sur les côtés de la salle des galeries élevées où se trouvent en quelque sorte des personnages qui ne semblent être là que pour voir le repas sans y prendre part? Comment enfin expliquer l'espèce de désordre qui règne dans la précipitation avec laquelle les serviteurs semblent apporter les mets? Parmi les personnages placés sous le portique à droite, on reconnaît le peintre Jouvenet et sa femme.

Ce tableau, l'un des quatre peints pour l'abbaye de SaintMartin-des-Champs, à Paris, fit partie de l'exposition de 1699; il était placé du côté de la rivière, en face de celui des Vendeurs chassés du temple (no 410). On le voit maintenant au Musée de Paris; il a été gravé par Gaspard Duchange. Il s'en trouve, au Musée de Lyon, une répétition qui faisait partie de la suite faite par ordre de Louis XIV, pour la manufacture de tapisseries des Gobelins.

Larg., 20 pieds; haut., 12 pieds.

« PreviousContinue »