Bulletin, Volumes 36-37

Front Cover
Secrétariat de la Société languedocienne de géographie, 1918
0 Reviews
Reviews aren't verified, but Google checks for and removes fake content when it's identified

From inside the book

What people are saying - Write a review

We haven't found any reviews in the usual places.

Contents

Other editions - View all

Common terms and phrases

Popular passages

Page 191 - C'étoit un petit homme trapu, qui avoit eu un très-beau visage, à qui l'âge en avoit laissé de grands restes, avec les plus beaux yeux noirs, les plus parlants, les plus perçants, les plus lumineux, et le plus agréable regard, le plus noble et le plus spirituel que j'aie jamais vu à personne; beaucoup d'esprit, de douceur, de politesse, de...
Page 191 - ... de grâces, de. bonté, de magnificence, avec un air uni et des manières charmantes ; supérieur à sa dignité, toujours à ses affaires, toujours prêt à obliger, beaucoup d'adresse, de finesse, de souplesse, sans friponnerie, sans mensonge et sans bassesse ; beaucoup de grâce et de facilité à parler.
Page 186 - Vous n'avez ni parlement, ni comités, ni états, ni gouverneurs, j'ajouterais presque ni roi ni ministres. Ce sont trente maîtres des requêtes commis aux provinces, de qui dépend le bonheur ou le malheur de ces provinces, leur abondance ou leur stérilité.
Page 242 - ... c'est pourquoi nous avons jugé à propos de créer des maires en titre dans toutes les villes et lieux de notre royaume, qui, n'étant point redevables de leurs charges aux suffrages des particuliers , et n'ayant plus lieu d'appréhender leurs successeurs, en exerceront les fonctions sans passion, et avec toute la liberté qui leur est nécessaire pour conserver l'égalité dans la distribution des charges publiques...
Page 190 - ... les dissiper aisément par l'exposition simple et naïve des motifs de sa conduite; attentif à ne donner jamais de fausses espérances par une facilité sujette au repentir, et lent à s'engager, parce qu'il ne varioit jamais dans ses...
Page 231 - Le soin que nous avons toujours pris de choisir les sujets les plus capables entre ceux qui nous ont été présentés pour remplir la charge de maire dans les principales villes de notre royaume, n'a pas empêché que la cabale et les...
Page 242 - ... et de divisions par le désir que des gens souvent incapables avaient de participer à l'administration et, par la cabale et les brigues qui s'introduisaient dans les élections et qui donnaient souvent lieu à des procès ruineux pour lesdites villes, retardaient l'expédition de leurs affaires communes et jetaient le trouble et la confusion dans leur administration ; en sorte que le bien que nous nous étions proposé devient chaque jour le principe d'un mal réel.
Page 184 - qui nous est due. Sur quoi nous avons estimé ne pouvoir faire un meilleur choix que de vous, pour l'entière confiance que...
Page 231 - ... refusé leurs suffrages. Et à l'égard des lieux où les maires ne sont point établis, chacun de nos juges voulant s'en attribuer la qualité et les fonctions à l'exclusion des autres; cette concurrence n'a produit que des contestations entre eux, qui ont...
Page 113 - La soupe dévorée, nous nous mimes à causer, pendant que les guides préparaient le café; et, comme nous avions trop froid pour dormir, et qu'il y avait devant nous beaucoup de café et plusieurs paquets de cigarettes, nous prolongeâmes la causerie pendant des heures. Il m'avait intimidé jusqu'alors, et j'avais redouté sa critique et ses épigrammes. Mais, maintenant, c'était bien fini de la timidité et de la crainte. Je le...

Bibliographic information